Que visiter durant un séjour en Corée du Sud ?

Mar 09, 18 Que visiter durant un séjour en Corée du Sud ?

La Corée du Sud possède une myriade de biens culturels et naturels. Beaucoup d’entre eux sont même inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Si vous avez prévu d’y aller pour vos prochaines vacances, ne manquez donc pas de visiter les trois sites suivants.

Le sanctuaire royal de Jongmyo

Le sanctuaire royal de Jongmyo, un des sites incontournables de Séoul, est un sanctuaire confucéen érigé en 1394 et encore bien conservé. Il est dédié à la vénération des membres de l’ancienne famille royale de la dynastie Chosŏn. Cet endroit est inscrit au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis 1995.

Il abrite dans le sanctuaire principal, le Jeongjeon, des tablettes ancestrales portant les enseignements d’anciens rois et reines défunts. C’est également un lieu consacré aux rites traditionnels du culte des ancêtres. Afin de respecter les coutumes locales, il n’est possible de visiter ce sanctuaire qu’en compagnie d’un guide local. Ainsi, vous pourrez aussi en apprendre plus sur le sanctuaire royal. C’est un site qui est vraiment intéressant à découvrir. N’oubliez donc pas de l’ajouter à votre liste de chose à voir lors de la préparation de votre circuit. D’ailleurs, pour vous aider à mieux planifier un itinéraire de voyage en Corée, cliquez sur ce site.

Le musée national de Gyeongju

Le musée national de Gyeongju est situé dans l’une des villes les plus touristiques de la Corée, Gyeongju la capitale de l’ancien royaume du Silla. Le musée a été fondé en 1945 et son entrée est gratuite. Ce musée est en grande partie dédié au royaume de Silla. Il abrite et expose notamment plusieurs trésors nationaux. La plupart des objets archéologiques ont été trouvés lors des fouilles des tombes, et d’autres viennent des vestiges de temples et de palais.

Parmi les plus importants de la collection, vous y trouverez des bijoux, des couronnes et des reliques royales en or et en argent, mais aussi des objets de l’art bouddhiste, des statues de pierre et des artefacts déterrés lors des fouilles de l’étang d’Anapji. Vous y verrez également une maquette du temple de Hwangnyongsa. À l’extérieur se trouve la célèbre cloche « Emille » du Roi Seongdeok. Cette cloche est la plus grande de Corée et la plus reconnue par les temples bouddhistes.

La grotte de Manjanggul

Ce site, situé sur l’île volcanique de Jeju-do, a été désigné en 2007 comme monument naturel au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est une curiosité naturelle assez spectaculaire qu’il faut découvrir absolument. En fait, c’est plus un tunnel de lave qu’une grotte. C’est-à-dire que lors de l’éruption du volcan Geomunoreum, c’était le magma basaltique profond dans le sol qui avait creusé le tunnel en jaillissant du pic. Avec ce réseau de galeries, c’est la grotte de Manjanggul qui est la plus grande, longue de près de 10 kilomètres. Cependant, seulement 1 km est ouvert au public.

En vous promenant à l’intérieur du tunnel, vous trouverez des décorations rocheuses multicolores, une variété de structures de lave intéressantes, dont une stalagmite de lave et un tube de lave. La « Roche Tortue » attire tout particulièrement l’attention, car elle a la forme de l’île Jeju-do. En ce qui concerne la faune qui vit dans le tunnel, il y a des spécimens rares, dont des chauves-souris.